Réhabilitation d’un friche industrielle en immeuble d’habitation

Une question ?

urbaine_form_faq

Liste des champs
Liste des champs
Prenez part au débat et contribuez au développement de notre FAQ!

Visite de chantier de l'ancienne Zodiac

Lieu:
Zodiac, Le Locle
Date
08 septembre 2019
Intervenant(s)
Accueil et message
Cédric Dupraz, Conseiller communal
• Réhabilitation du patrimoine industriel en ville du Locle Jean-Marie Cramatte, Architecte communal
• Politique cantonale pour la création de logements avec encadrements
Nicole Decker, cheffe de l’Office du logement
• Les défis de la rénovation de la Zodiac, visite de chantier Cédric Schärer, Architecte
Horaire
18h à 20h
Table ronde
PMS vs politique du logement _ Nicole Decker
La Zodiac_ Cédric Shärer
Patrimoine urbain en ville du Locle_ Jean-Marie Cramatte
Reportage Canal Alpha

Fondée en 1882 par Aristide Calame, la marque Zodiac fut l’un des fleurons de l’horlogerie. En 1951, un immeuble imposant voit le jour, surplombant la gare et l’ancienne Ville. Lors de sa construction, les maçons, dit-on, ressemblent à «des marins [...] suspendus entre ciel et terre». En 1997, face à la crise, la société arrête son activité.

Vingt ans plus tard, le bâtiment de la Zodiac renaît de ses cendres!

Grâce à des passionnés de patrimoine, la friche industrielle se transforme alors en immeuble d’appartements adapteés aux seniors.

Reflet et d’une ville et d’une société en mutation, ce chantier et ces appartements se présentent désormais à vous.

Compte rendu

La treizième manifestation organisée par urbaine.ch s’est tenue dans un lieu plutôt insolite : le chantier de l’ancienne fabrique de montres Zodiac. Chantier exceptionnellement ouvert au public, la manifestation a connu un grand succès avec près de 70 participants. Des portes ouvertes devraient être organisées en 2020 pour permettre à tous une visite des logements finis.

Accueillis par Cédric Drupraz, Conseiller communal en charge de l’urbanisme, les participants ont pu en apprendre davantage sur les enjeux urbains des friches industrielles. L’élu est satisfait de voir l’intérêt des promoteurs pour ces objets patrimoniaux laissés à l’abandon plusieurs dizaines d’années. En effet, après le Phare, rue de la Côte, et l’Angelus, rue Alexis-Marie-Piaget voici la troisième réhabilitation de friche industrielle en ville du Locle.

Jean-Marie Cramatte, Architecte communal de la Ville du Locle, a proposé aux participants une lecture historique de l’architecture en Ville du Locle. Sa présentation, nous a permis de parcourir les différents courants architecturaux (Sonnenbau, hygiéniste, fonctionnalisme) qui ont marqué l’empreinte urbaine du Locle et dans lequel s’inscrit le bâtiment de la Zodiac construit en 1951.

Présentation disponible en lien à droite.

Nicole Decker, cheffe de l‘Office du logement du canton de Neuchâtel, a quant à elle, détaillée les enjeux démographiques qui ont conduit le canton à prendre des mesures importantes pour la création de 1800 logements avec encadrement pour 2030. Par logement avec encadrement il faut comprendre logement adapté pour les séniors. Équipements et accessibilités adaptés aux personnes à mobilité réduite, les séniors bénéficieront également d’un accompagnement social et médical. Proche de l’hôpital et de la gare, et proposant une vue à couper le souffle, la réhabilitation de la Zodiac va permettre de répondre avec qualité à une partie de ces besoins (seuls 20 appartements seront proposés dans le bâtiment).

Présentation disponible en lien à droite.

Enfin Cédric Shärer, l’architecte responsable des travaux a présenté les différentes étapes pour la réhabilitation de cet objet patrimonial. L’architecte a privilégié les grandes perspectives et les vues offertes par le bâtiment à son origine. Aussi certains éléments, comme la cage d’escalier ne seront pas transformé pour laisser la marque de l’ancienne affectation industrielle. Le nom de la Zodiac figurera toujours sur la façade du bâtiment. Le bâtiment comprendra 4 logements et une partie commune pour chacun des 5 étages. Les appartements sont organisés autour d’un noyau lumineux permis par les grandes fenêtres des anciens ateliers.  

Présentation disponible en lien à droite.

Images de la Zodiac_ Crédit photo Cédric Shärer/ Ville du Locle

Ancienne fabrique "la Zodiac"
 
 
 

La soirée en image_ Crédit photo Thalie Rosseti

La manifestation a attiré un grand nombre de personnes d'horizon divers
Cédric Dupraz, Conseiller communal en charge de l'urbanisme de la ville du Locle
Cédric Dupraz et Jean-Marie Cramatte présentent les défis urbanistiques et patrimoniaux en Ville du Locle
Jean-Marie Cramatte, Architecte communal, Ville du Locle
Nicole Decker, Cheffe de l'Office du logement
Madame Decker présente la politique ambitieuse pour répondre aux défis démographique
Cédric Shärer, architecte en charge de la réhabilitation de la Zodiac
Cédric Shärer présente ses orientations pour la rénovation de cette ancienne friche industrielle
Les participants ont pu découvrir la transformation du bâtiment encore en chantier
Visite de chantier
Les participants admirent la vue imprenable sur le Locle
La soirée s'est achevée autours d'un apéritif dinatoire convivial
L'apéritif dinatoire offre un moment propice aux échanges informels
 
 

Reportage Canal Alpha

MINERGIE® est un standard de construction facultatif qui permet une utilisation rationnelle de l'énergie et une mise en oeuvre plus large des énergies renouvelables, tout en assurant une amélioration de la qualité de vie et une diminution des atteintes à l'environnement.

Il est destiné aux bâtiments neufs ou rénovés.

Au centre du standard figure le confort d’habitat et de travail pour les usagers des bâtiments. Celui-ci est garanti par une enveloppe thermique de grande qualité et un renouvellement systématique de l’air.

D'autres standards ont également été développés et placent la barre du confort et de la rentabilité énergétique encore plus haut (Minergie-P, Minergie-A et Minergie Eco).

Pour en savoir plus:

Les friches industrielles urbaines représentent un potentiel inexploité recouvrant 18 millions de mètres carrés en Suisse, soit l'équivalent du territoire communal de la ville de Neuchâtel.

D'après un rapport de l'Office fédéral du développement territorial, en exploitant la totalité des espaces de friche industrielle, on obtient des espaces permettant d'implanter 13'000 entreprises, soit 140'000 places de travail, et des logements pour 190'000 habitants.

Ces espaces, idéalement situés et parfois déjà équipés, permettent de reconstruire la ville sur la ville. Logements, entreprises, commerces et espaces publics peuvent être développés dans des zones desservies par les transports publics, sans consommer de surfaces agricoles ou naturelles supplémentaires.

Pour en savoir plus: Page "Friches industrielles" de Office fédéral du développement territorial

Depuis le 27 juin 2009, les villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle sont inscrites sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. L'ensemble urbain horloger de La Chaux-de-Fonds et du Locle a une valeur universelle et exceptionnelle étant donné que ces deux " villes-manufactures " jumelles apportent un exemple d'ensembles urbains construits par et pour l'horlogerie.

Les immeubles d'habitation conçus pour le travail à domicile voisinent avec les maisons patronales, les ateliers et les usines plus récentes, au sein d'un tissu urbain homogène, rationnel et ouvert sur l'extérieur. Les deux villes témoignent de la poursuite ininterrompue d'une tradition horlogère vivante et mondialement réputée, ayant su faire face aux crises sociotechniques et économiques du monde contemporain.

Pour en savoir plus: www.urbanismehorloger.ch