Quartier "Les Malpierres"

Le Locle

Sur la carte

 

Photos

 
Quartier "Les Malpierres"
Lieu :
Quartier "Les Malpierres", Rue Abraham Louis-Breguet, 2400 Le Locle
Catégorie
Le périmètre du lieu-dit Les Malpierres, d’une surface de 10 hectares, est situé sur le versant nord du Locle. C’est au sein de ce vaste territoire qu’un quartier d’habitation d’un hectare s’est développé en respectant les principes du développement durable. Il se compose d’une quinzaine d’habitations : villas et petits immeubles. Il devrait en compter vingt-cinq à l’avenir. Il s’agit d’un projet novateur issu d’un partenariat public-privé. La Ville du Locle et le promoteur immobilier Procité SA se sont associés pour répondre à une forte demande en habitations individuelles. Plutôt que de voir s’étendre de façon chaotique les zones villas en périphérie, les autorités ont préféré maitriser la construction d’un nouveau quartier en imposant des normes de construction strictes et une intégration harmonieuse dans le paysage. Toutes les habitations répondent au label minergie.
FOCUS
HABITAT INDIVIDUEL MAITRISE
CONVIVIALITE
EFFICACITE ENERGETIQUE
Quartier "Les Malpierres"
Quartier "Les Malpierres"
L’ensemble des terrains de ce secteur a été acquis par la Ville du Locle dans les années 60. Il s’agissait à l’époque de terrains agricoles. En 1982, les autorités décident d’un changement d’affectation et transforment la parcelle en zone d’habitation. Les premières réflexions commencent en 1992 par l’élaboration d’un plan directeur pour l’ensemble des terrains. Puis en 2001, un plan d’aménagement est adopté, suivi en 2004, du plan de quartier Les Malpierres-Est. Un partenariat public-privé donne la première impulsion à la réalisation d’un quartier basé sur le développement durable et les économies d’énergie. 
Caractéristiques
Etat d'avancement: Exploitation
Début de planification: mai 2001
Début des travaux: août 2003
Maître d'ouvrage:Ville du Locle Procité SA, La Chaux-de-Fonds
Type de maîtrise foncière: Droit de superficie
Labels obtenus/visés :Label Minergie
Prix/Distinctions:Prix cantonal neuchâtelois du développement durable en entreprise - édition 2008
Surface du terrain:13729 [m2]
Quartier "Les Malpierres"

HABITAT INDIVIDUEL MAITRISE


Depuis les années 80, la demande toujours plus forte en villas individuelles a accentué la tendance au mitage du territoire et à l'augmentation du trafic motorisé. L'urbanisation progressive des terres agricoles se fait au détriment de l'environnement et de la qualité de vie de l'ensemble de la collectivité. La politique suisse en matière d'aménagement du territoire cherche à promouvoir une utilisation mesurée du sol. Le quartier des Malpierres au Locle répond parfaitement à cette préoccupation. Confrontées à de nombreuses demandes d'habitations individuelles, les autorités ont décidé d'adopter une attitude pro active et de devancer les besoins. Le plan d'aménagement du quartier offre la possibilité d'acquérir des maisons individuelles ainsi que des appartements de tailles diverses en périphérie de l'agglomération. De 15 logements, on devrait passer à 25. Le secteur s'agrandit au fur et à mesure de l'acquisition des terrains par des propriétaires. L'offre garantit une mixité sociale et intergénérationnelle. L'agrandissement du quartier doit s'accompagner d'une extension des transports publics.


CONVIVIALITE


Le quartier des Malpierres n'est pas seulement composé d'espaces privés, séparés les uns des autres. La convivialité et la qualité de vie font partie intégrante du projet. Des places, des aires de jeux et des jardins communautaires ont été aménagés. Aires de rencontres et de détente favorisent les relations de voisinage et le sentiment de bien-être. Le quartier est classé " zone de rencontre " avec une vitesse limitée à 20 km/h, des ralentisseurs qui incitent les automobilistes à la prudence. Deux places communautaires, dont un espace pour grillades, sont aussi accessibles à la population de la ville. Le nouveau quartier est actuellement relié à la ville par une zone de verdure qu'il est prévu d'aménager en parcours botanique dans le futur.


EFFICACITE ENERGETIQUE


D'un point de vue énergétique, le quartier des Malpierres utilise les techniques les plus actuelles d'économies d'énergie et se positionne parmi les quartiers les plus précurseurs de Suisse. Les bâtiments sont de forme cubique, compacts et bien isolés, ce qui minimise les surfaces de façades. L'eau de pluie est récupérée et utilisée pour le jardin, les WC et les machines à laver le linge. Les habitations du quartier utilisent à la fois l'énergie solaire et sont reliées à une centrale de chauffage commune. La centrale utilise l'énergie renouvelable du bois de la région. Pas de radiateurs, ni de chauffage au sol. Un unique poêle à pellet de 8kw suffit à chauffer une maison entière. La chaleur se répartit naturellement dans tout l'espace habitable. Une tonne de pellets suffit pour une année de chauffage, soit une charge annuelle de 420 francs.
FOCUS
HABITAT INDIVIDUEL MAITRISE
CONVIVIALITE
EFFICACITE ENERGETIQUE
FAQ

Depuis le 27 juin 2009, les villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle sont inscrites sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. L'ensemble urbain horloger de La Chaux-de-Fonds et du Locle a une valeur universelle et exceptionnelle étant donné que ces deux " villes-manufactures " jumelles apportent un exemple d'ensembles urbains construits par et pour l'horlogerie.

Les immeubles d'habitation conçus pour le travail à domicile voisinent avec les maisons patronales, les ateliers et les usines plus récentes, au sein d'un tissu urbain homogène, rationnel et ouvert sur l'extérieur. Les deux villes témoignent de la poursuite ininterrompue d'une tradition horlogère vivante et mondialement réputée, ayant su faire face aux crises sociotechniques et économiques du monde contemporain.

Pour en savoir plus: www.urbanismehorloger.ch

La Zone 30 est constituée de tronçons de route où les activités des riverains sont privilégiées par rapport à la circulation. Des mesures de limitation de vitesse rappellent que celle-ci est fixée à 30 km/h maximum. Le piéton n'a pas la priorité mais il peut traverser où il veut. Généralement, il n'y a pas de passage pour piétons.

Une Zone 20 ou "zone de rencontre", englobe des tronçons de route situés dans des quartiers résidentiels ou commerciaux où les piétons sont prioritaires. La vitesse maximale est fixée à 20 km/h.

Ces espaces sont conçus pour augmenter la qualité de vie des riverains en augmentant la sécurité par une baisse de la vitesse autorisée, en baissant les nuisances sonores et la pollution de l'air liés au trafic tout en permettant la fluidité du trafic pour les différents mode de transports (vélo, voitures, bus).

Pour en savoir plus: www.zonederencontre.ch

Le terme "maison passive" désigne un bâtiment qui n'utilise pas ou très peu d'énergie non renouvelable pour assurer son confort (chauffage, luminosité, électricité, traitement des eaux).

La stratégie est de miser d'une part sur la diminution de la consommation d'énergie dans le bâtiment (isolation, choix de grands vitrages orientés au sud pour profiter de la chaleur du soleil, etc), et d'autre part de tirer le bénéfice des énergies renouvelables (panneaux solaires photovoltaïques, utilisation de pompes à chaleur, etc).

Pour en savoir plus:

MINERGIE® est un standard de construction facultatif qui permet une utilisation rationnelle de l'énergie et une mise en oeuvre plus large des énergies renouvelables, tout en assurant une amélioration de la qualité de vie et une diminution des atteintes à l'environnement.

Il est destiné aux bâtiments neufs ou rénovés.

Au centre du standard figure le confort d’habitat et de travail pour les usagers des bâtiments. Celui-ci est garanti par une enveloppe thermique de grande qualité et un renouvellement systématique de l’air.

D'autres standards ont également été développés et placent la barre du confort et de la rentabilité énergétique encore plus haut (Minergie-P, Minergie-A et Minergie Eco).

Pour en savoir plus:

Une question ?

urbaine_form_faq_projects

Liste des champs
Prenez part au débat et contribuez au développement de notre FAQ!
Inscription à la Newsletter urbaine.ch