Espaces publics en réseau

Le Locle

Sur la carte

 

Photos

 
Espaces publics en réseau
Lieu :
Place du 1er août et Esplanade de la Gare, 2400 Le Locle
Catégorie
Le projet consiste à relier entre eux les principaux espaces publics du Locle : la place du Marché, l’Hôtel de Ville et ses jardins, la place du 1er août et l’Esplanade de la gare. La mesure principale consiste à construire une liaison verticale par ascenseur entre la gare et le centre-ville, qui se situe 24 mètres plus bas. Le nouvel ascenseur revalorisera l’Esplanade de la gare, qui jouit d’une vue  magnifique sur la ville mais reste difficilement accessible. Il offrira un transport direct, rapide et confortable. Les espaces publics reliés par le nouvel ascenseur feront l’objet d’un réaménagement important. La place du 1er Août sera fermée à la circulation et ne sera accessible qu’aux piétons et aux bus. La construction d’un couvert est prévue pour rendre le lieu plus attractif. Ce réaménagement fera l’objet d’un concours de projets. La valorisation de l’Esplanade de la gare est aussi prévue. Un concours d’idées sera lancé. Les travaux sur les deux places s’échelonneront entre 2015 et 2017. Les CFF prévoient aussi de mettre les quais de la gare à niveau pour favoriser l’accessibilité des trains. Cette opération clôturera la démarche d’ici 2018-2019.
FOCUS
INTERMODALITÉ
BIEN-ÊTRE ET CONVIVIALITÉ
COHÉRENCE URBAINE
Espaces publics en réseau
Espaces publics en réseau
Construite au milieu du 19ème siècle, la gare du Locle est située à proximité du centre-ville, mais en altitude. Sa difficulté d’accès est largement discutée depuis le milieu du 20ème siècle. L’idée de construire un ascenseur entre la gare et le centre-ville n’est pas nouvelle. Elle a germé en 1995 déjà. A l’origine, la construction de deux tours dotées chacune d’un ascenseur est projetée. Des doutes surgissent quant à l’intégration d’une telle construction. L’Office fédéral de la culture émet une réserve sur l’implantation d’une réalisation contemporaine au sein d’un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Le projet est revu et c’est finalement une liaison directe, rappelant un funiculaire, qui est retenue. Le projet prévoit une construction en diagonale, plutôt que par étages, qui s’intègre mieux au paysage urbain. Cette nouvelle liaison mécanique vient compléter une série d’autres mesures déjà réalisées pour améliorer le cadre de vie urbain du Locle. La place du Marché a été réaménagée pour laisser d’avantage d’espace aux piétons et limiter le stationnement. La place de l’Hôtel de Ville a été valorisée avec la construction de jardins et d’une esplanade.
Caractéristiques
Etat d'avancement: Réalisation
Début de planification: janvier 2005
Fin de planification: janvier 2012
Début des travaux: juillet 2013
Fin des travaux: juin 2014
Type de maîtrise foncière: Public
Maître d'ouvrage:Ville du Locle
Architectes:Diener & Diener pour l'ascenseur - Bureau lauréat du concours pour les espaces publics
Ingénieurs:AJS Ingénieurs Neuchâtel
Type de mandat:Attribution directe
Espaces publics en réseau

INTERMODALITÉ

Le projet s’inscrit dans une perspective de développement durable en favorisant l’utilisation des transports publics. Il permet de désenclaver la gare et de la relier efficacement au nouveau centre névralgique des transports en commun qui sera créé sur la place du 1er Août. Jusqu’ici, le Locle ne disposait pas d’une véritable interface de bus. A l’avenir, la place du 1er Août sera réaménagée pour accueillir la gare routière centrale du Locle. Ce changement entraînera une réorganisation complète des transports publics. De nouvelles voies réservées aux bus seront créées, de nouveaux tracés et des feux de circulation seront mis en place à certains carrefours. Le réseau de bus gagnera en lisibilité et en accessibilité. Le projet encouragera la population à prendre les transports en commun à la place de la voiture. Il doit contribuer au dynamisme de la ville. 

BIEN-ÊTRE ET CONVIVIALITÉ

Le nouvel ascenseur offre une liaison confortable et rapide entre le centre-ville et la gare. L’accès est beaucoup plus facile pour les personnes à mobilité réduite ou avec poussette. Un parc arborisé longe le parcours en offrant un cadre agréable aux utilisateurs. Ce coteau de verdure sera étoffé et valorisé. Le projet permet d’offrir d’avantage d’espaces publics de qualité dédiés aux piétons. Il doit améliorer le cadre de vie des habitants et des visiteurs du Locle, où l’emprise de la voiture est forte avec un trafic de transit très dense (25’000 voitures par jour).

COHÉRENCE URBAINE

En reliant entre eux différents espaces publics, la Ville du Locle souhaite créer un vaste réseau piéton, agréable et convivial. L’ascenseur est situé à moins de cent mètres des jardins de l’Hôtel de ville et à deux cent mètres de la place du Marché. Il est prévu d’étendre encore ce réseau, en créant des nouvelles zones de rencontres, comme celles déjà aménagées aux alentours des collèges de la ville. La Ville du Locle, construite au fond d’une cuvette, dispose d’une topographie particulière. Le centre-ville est construit en damier. Le tissu urbain est très dense. Deux routes très fréquentées, où le trafic routier circule à sens unique, traversent la ville de part et d’autre. Tout l’enjeu consiste à favoriser une meilleure qualité de vie pour les habitants, favoriser les transports publics et inciter les citoyens à se réapproprier les espaces publics, malgré les flux de circulation.
FOCUS
INTERMODALITÉ
BIEN-ÊTRE ET CONVIVIALITÉ
COHÉRENCE URBAINE
FAQ

En zone 30km/h, la traversée de la chaussée est par principe autorisée partout et par conséquent il ne devrait pas y avoir de passages pour piétons marqué au sol. Cependant, dans certains cas jugés dangereux, le marquage au sol est pratiqué pour plus de sécurité et n'est pas interdit.

L'objectif visé par cette diminution de la vitesse autorisée est de permettre aux conducteurs de rouler de manière prudente et prévenante. Ralentir, c'est donner le temps d'établir un contact visuel avec les autres usagers et de pouvoir anticiper les actions des enfants qui jouent dans la rue ou encore des personnes agées qui souhaitent traverser à leur rythme.

S'il a le droit de traverser la chaussée de manière libre, le piéton ne doit pas chercher à empêcher inutilement la circulation et doit toujours chercher le contact visuel avec les conducteurs.

Pour les enfants, la consigne est claire : s'arrêter au bord du trottoir, puis "regarder - écouter - traverser".

Plus d'informations sur le site de la Police de Neuchatel

Depuis le 27 juin 2009, les villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle sont inscrites sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. L'ensemble urbain horloger de La Chaux-de-Fonds et du Locle a une valeur universelle et exceptionnelle étant donné que ces deux " villes-manufactures " jumelles apportent un exemple d'ensembles urbains construits par et pour l'horlogerie.

Les immeubles d'habitation conçus pour le travail à domicile voisinent avec les maisons patronales, les ateliers et les usines plus récentes, au sein d'un tissu urbain homogène, rationnel et ouvert sur l'extérieur. Les deux villes témoignent de la poursuite ininterrompue d'une tradition horlogère vivante et mondialement réputée, ayant su faire face aux crises sociotechniques et économiques du monde contemporain.

Pour en savoir plus: www.urbanismehorloger.ch

La Zone 30 est constituée de tronçons de route où les activités des riverains sont privilégiées par rapport à la circulation. Des mesures de limitation de vitesse rappellent que celle-ci est fixée à 30 km/h maximum. Le piéton n'a pas la priorité mais il peut traverser où il veut. Généralement, il n'y a pas de passage pour piétons.

Une Zone 20 ou "zone de rencontre", englobe des tronçons de route situés dans des quartiers résidentiels ou commerciaux où les piétons sont prioritaires. La vitesse maximale est fixée à 20 km/h.

Ces espaces sont conçus pour augmenter la qualité de vie des riverains en augmentant la sécurité par une baisse de la vitesse autorisée, en baissant les nuisances sonores et la pollution de l'air liés au trafic tout en permettant la fluidité du trafic pour les différents mode de transports (vélo, voitures, bus).

Pour en savoir plus: www.zonederencontre.ch

Chaque aménagement d'espace public cache autant d'attentes qu'il y a d'usagers différents (piétons, cycliste, automobiliste, commerçants, écoliers, etc...). Pour garantir le succès d'un aménagement et que les usagers se l'approprie, il faut replacer l'homme au centre des préoccupations urbaines. Il est nécessaire d'intégrer les usagers dans la définition des objectifs de l'aménagement de manière à ce qu'ils puissent contribuer à la définition du programme.

La ville vivant 24h/24h, il est également important d'assurer que l'aménagement fonctionne correctement à toutes heures du jours et de la nuit.  L'aménagement doit convenir à tous les citoyens, y compris les enfants et les personnes agées et être pensé de manière conviviale et esthétique, considérant toute la subjectivité que ces deux critères dégagent. 

Les facteurs de réussites de tels aménagements sont complexes, mais souvent le temps est un élément majeur. Il faut prendre le temps nécessaire pour entendre les peurs et les réticences et y répondre.

Une question ?

urbaine_form_faq_projects

Liste des champs
Prenez part au débat et contribuez au développement de notre FAQ!
Inscription à la Newsletter urbaine.ch